Article

Perspectives et tendances du marché du travail pour 2021

L'année 2020 a été riche en défis et en changements. Dans le contexte de la pandémie mondiale, les prédictions que nous avions faites, en début d'année, à l'égard des carrières et des affaires sont rapidement passées aux oubliettes.

Certaines d'entre elles étaient toutefois justes et se sont matérialisées. À cet effet, les tendances qui existaient déjà, comme les horaires de travail flexible, l'augmentation des options de télétravail et la hausse des effectifs occasionnels, se sont accélérées en raison de l'effet qu'a eu la COVID-19 sur le marché du travail.

Quelles tendances les employeurs et les employés doivent-ils s'attendre à observer sur le marché du travail en 2021?

Le télétravail est là pour de bon

L'adoption du télétravail est en constante augmentation depuis une décennie, les entreprises ayant adopté plus largement les technologies de communication de pointe.

De nombreux employeurs craignent toutefois que l'abandon de l'environnement de travail physique se fasse au détriment de la culture d'entreprise, de l'esprit d'équipe et de la surveillance exercée par la direction. Quoi qu'il en soit, pour s'adapter à la nouvelle réalité d'un milieu de travail en constante évolution, de nombreuses entreprises ont dû explorer les offres de télétravail.

Bien que cette transition n'ait pas été aisée pour tous, la plupart des employeurs n'ont constaté aucune baisse de productivité liée au changement. De plus, en réponse à la hausse fulgurante du travail virtuel, de nouveaux rythmes de communication et de nouvelles méthodologies de gestion ont fait surface en matière d'exécution de projets, ce qui a facilité le maintien du télétravail.

Le recours à l'effectif occasionnel continuera d'augmenter

La gestion du changement a été un sujet chaud dans l'ensemble de l'économie en 2020. Les organisations réceptives ont su profiter des avantages réservés aux pionniers.

Un besoin de souplesse s'est fait sentir, s'accompagnant d'une confiance renouvelée envers l'effectif occasionnel. Les employeurs peinaient à s'ajuster aux nouveaux rythmes et aux nouvelles méthodologies imposés par l'intégration virtuelle. Dans ce contexte, le recours à des fournisseurs de dotation en personnel et de services-conseils en RH tiers s'est révélé une option attrayante.

Les gestionnaires d’embauche et les chercheurs d'emploi peuvent tous deux s'attendre à tirer profit des avantages que leur procureront les modèles d'embauche souples qui continueront d'émerger en 2021. Le recours à un effectif occasionnel ouvrira de nouvelles possibilités en matière de carrières et de main-d'œuvre à l'échelle mondiale.

Il faudra consacrer davantage de ressources ainsi qu'une attention particulière aux processus d'embauche

Lors des rencontres virtuelles, la communication est généralement plus longue que lors des rencontres en personne

Cet écart d'efficacité a miné le processus d'embauche. Le cycle d'embauche, qui se faisait auparavant en personne, a dû passer au mode virtuel. De nombreuses entreprises ont rapidement constaté que leurs services des RH et d'apprentissage et perfectionnement étaient mal préparés et qu'ils ne disposaient pas du personnel suffisant pour répondre aux nouvelles exigences de formation et d'intégration à distance.

Les organisations qui ont actualisé leurs protocoles d'embauche virtuels et qui ont su préserver leur engagement à l'égard des nouvelles perspectives ont su se démarquer en tant qu'organisations incroyablement efficaces, ce qui leur a permis de retenir l'attention des candidats à valeur élevée.

En 2021, les chercheurs d'emploi et les employeurs doivent voir la réactivité organisationnelle, y compris le maintien des prises de contact virtuelles avec les candidats tout au long du processus d'embauche, comme un avantage concurrentiel de taille pour attirer les meilleurs talents.

Les entreprises intelligentes continueront de miser sur la gestion des risques et la conformité

Au cours de la nouvelle année, au fur et à mesure que les effets immédiats de la COVID-19, qui nous ont tous secoués, s'estomperont, ce sont les entreprises les plus résilientes qui continueront de dominer. Les organisations reconnaissent désormais l'importance d'adopter une approche fondée sur les risques lors de leur planification stratégique et de mettre l'accent sur des pratiques en matière de gestion du risque et de conformité.

L'année 2021 continuera à offrir aux chercheurs d'emploi qui possèdent de l'expérience en finances et en comptabilité des occasions très intéressantes d'approfondir leurs compétences en matière de gestion du risque et de la conformité et de les mettre en valeur. Pour les employeurs, la réorientation des activités habituelles afin d'y intégrer des approches fondées sur les risques contribuera au développement de réflexes efficaces en matière réaction. C'est un élément qui sera essentiel pour faire face aux changements à venir, y compris l'adoption éventuelle de nouveaux cadres réglementaires par l'administration du président Biden.

Les rôles seront grandement hybridés

Traditionnellement, les travailleurs profitent de l'acquisition de compétences de plus en plus spécialisées en période de prospérité, mais sont invités à s'en remettre à leur expérience plus diversifiée pour passer à travers les périodes plus difficiles pour les marchés de l'emploi.

L'année 2020 a bousculé ce modèle. Certains secteurs ont bondi, tandis que d'autres ont pratiquement été immobilisés. Certaines compétences spécialisées, comme la gestion du risque, la conformité et la gestion d'équipes à distance, sont devenues des atouts de taille. Mais, même dans les domaines où le marché du travail est demeuré restreint, les ajustements considérables qui ont été apportés aux méthodes de gestion ont forcé les employés à exploiter toutes les cordes qu'ils avaient à leur arc.

Par nécessité, les comptables se sont transformés en gestionnaires de projet. Les analystes financiers sont devenus des experts en science des données. Il faut d'ailleurs s'attendre à ce que cet accent mis sur les rôles hybrides se poursuivent, tandis que les employeurs accueilleront de nouveaux candidats qui seront en mesure de suivre la tendance au changement constant.

Pour les gestionnaires d'embauche, l'année est tout indiquée pour explorer les profils des candidats afin d'y déceler les preuves de leur polyvalence. Les chercheurs d'emploi verront en l'année 2021 le moment idéal de renforcer leurs compétences et d'explorer de nouvelles avenues.

Si vous cherchez à tester le marché de l'emploi cette année, explorez les offres d’emplois d'Aston Carter.

Et si votre entreprise doit établir une stratégie d'embauche solide en 2021, tournez-vous vers Aston Carter pour obtenir des conseils.